HUILE SUR CUIVRE  

L’huile sur cuivre remonte à l’époque médiéval. Ce support était apprécié pour sa surface lisse qui permet d'obtenir des détails fins tout en pouvant utiliser un pinceau très liquide et il conservable sur du long terme. En effet, le cuivre se dégrade moins vite que la toile et le bois. Les peintres contemporains utilisent également le cuivre comme base pour leurs peintures, certains d'entre eux laissant transparaître le métal ou la patine. Le cuivre est un support adéquat à la réalisation d'art pictural.

La croissance explosive de la pratique était due à la découverte des effets visuels éblouissants que l'on pouvait obtenir sur ce nouveau support, qu'il s'agisse de portraits, de paysages ou de sujets religieux. Les anciens maîtres préparaient le cuivre pour la peinture en le frottant d'abord avec une fine ponce abrasive. La surface du cuivre était ensuite traitée avec du jus d’ail pour améliorer l'adhérence de la peinture. Enfin, une couche de fond blanche ou grise de peinture à l'huile était appliquée comme couche d'apprêt. Après séchage, le panneau de cuivre était prêt pour que l'artiste puisse commencer à peindre. 

Plus tard, les artistes ont utilisé le procédé de patine, dans lequel le cuivre est oxydé à l'aide de diverses solutions acides, comme partie intégrante de l'œuvre d'art elle-même. La patine qui en résulte inclut l'assombrissement des tons métalliques, verts et bleus, en fonction de la solution chimique utilisée. La patine se caractérise par de beaux motifs et textures variés qui apparaissent à la surface du métal.

Il y a 2 oeuvres.

Oeuvres certifiées & authentifiées

Paiement sécurisé

Carte bancaire et virement

Livraison garantie & assurée