> FLEURS ET FRUITS
FLEURS ET FRUITS

FLEURS ET FRUITS

46.00 x 55.00 cm

CE143

Titrée au dos,
Signée en bas à gauche.

Plus de détails

1 132,08 €

Oeuvres certifiées
& authentifiées

Paiement sécurisé

Carte bancaire et virement

Livraison garantie
& assurée

En savoir plus

Pierre Grisot : la nostalgie de la vie parisienne

PIERRE GRISOT est né en 1911 à Besançon, d'un père horloger, peintre amateur. Ce n'est qu'assez tardivement qu'il s'intéresse à la peinture, après avoir exercé divers métiers. Une fois marié, il décide de s'installer en région parisienne sur les bords de la Marne.

Son sujet de prédilection sera Paris, et plus particulièrement les femmes. Les "parisiennes" de Pierre Grisot sauront transcrire la grâce et la légèreté des silhouettes féminines des années cinquante.

Dès sa première exposition personnelle que lui consacre la Galerie de Rouen, le succès se révèle considérable. Une grande carrière artistique va naître, encouragée par des critiques d'art aussi connus qu'Héron de Villefosse, alors Conservateur en chef des musées nationaux.

Dans certaines scènes parisiennes, c'est la propre fille de Pierre Grisot qui l'inspirera, et notamment dans une de ses passions : la danse.

Le thème des ballerines va laisser une trace importante dans son oeuvre. 

Le peintre rencontrera même, lors d'un voyage à Aix-les-Bains, le célèbre chorégraphe et danseur, Serge Lifar, qui deviendra très vite un de ses fervents admirateurs.

Pierre Grisot ne se lassera jamais de représenter la femme en l'associant parfois à des paysages urbains lorsque ceux-ci peuvent s'accorder en valeur avec sa gracieuse silhouette.

Un des moyens de reconcilier les “parisiennes" avec la nature sera pour l'artiste de peindre des concours hippiques, créant dans ses toiles deux plans lui permettant de jouer sur la juxtaposition des couleurs et sur les nuances de profondeur. Autour de ces jeunes femmes, l'artiste a dessiné des arbres, des rivières qui distillent comme un air de mélancolie.

Comme chez Bonnard, il existe dans la peinture de Pierre Grisot une organisation spatiale qui lui est propre, ainsi qu'une science des aplats colorés, capable d'attirer le spectateur dans le charme d'une atmosphère subtile.

Peu à peu, la nostalgie d'une nature aux couleurs chaudes mêlées à des souvenirs d'enfance grandit sous nos yeux. Les jaunes sont chauds, nerveux. Les bleus sont paisibles, les verts ardents, passionnés, virils.

Il arrivera enfin à Pierre Grisot de peindre des femmes élégantes, somptueusement vêtues, révélant les dons de modiste qui furent aussi ceux d'un artiste qui travailla à ses débuts dans des grandes maisons de couture telles que Dior et Balmain. Cette influence demeure très lisible dans certaines de ses toiles consacrées au thème des mondanités.

Certaines oeuvres sont traitées dans des teintes bistres sur de petits formats qui transcrivent l'intimité du sujet mondain. 

Comment imaginer en se laissant prendre aux charmes de ses vues galantes que Pierre Grisot ne fût jamais un homme du monde, préférant aux joies artificielles l'isolement et la solitude du peintre.

T. Demaubus

Oeuvres certifiées & authentifiées

Paiement sécurisé

Carte bancaire et virement

Livraison garantie & assurée